DISEPONTI - des murs et des fissures - Photographies : Jules Ribis

Partir à la recherche des « espaces d’invention sur le monde ». Passer derrière les rideaux
non pas pour un making-off mais pour s’intéresser à un projet au-delà de sa réalisation pratique.

Croire au fait que dans ces expériences, ces situations construites, on peut trouver des clés pour réinventer nos rapports, reprendre en main les règles du jeu.
S’équiper du dispositif minimum pour capter des images, des sons, des visages, leurs expressions et leurs histoires, être le plus petit possible pour se faufiler dans les interstices sans les perturber. Partir sans écrire
l’histoire qui va se passer mais la construire au moment présent en se laissant prendre par ce qui nous entoure.
Effacer la frontière entre les réalisateurs et ce qui est filmé. Brouiller les pistes pour entrer pleinement dans une situation et y prendre part.

Voilà comment nous introduisons nos intentions avec Clément sur le projet DISEPONTI, un voyage documentaire au Liban, en Palestine, en Allemagne et en Italie, sur les traces d’une expérience théâtrale menée avec des enfants de tous ces pays durant quatre ans : Ponte Radio.

Ces vingt-deux photos ont été prises durant le tournage et la diffusion du film DISEPONTI, entre février 2011 et mars 2013.

 

Séances

du Mercredi 14/11 au 20/11
du Mercredi 21/11 au 27/11

CINÉ-PAROLE "HEUREUX COMME LAZZARO"

Mardi 13 novembre 14h30 et 20h30 : film suivi d'une discussion avec Radio Présence...

Inscription Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
suivez-nous aussi sur :