Fêtons le cinéma roumain :

LA ROUTE AVEC PAPA, Die Reise mit Vater

De Anca Miruna Lăzărescu - 2017 - Vostf - 1h51

1968. Emil, 18 ans et son grand frère Mihai, vivent dans la ville d’Arad, en Roumanie, avec leur père malade. Mihai fait tout ce qu’il peut pour sauver son père, y compris devenir un informateur, à contrecoeur, pour la Securitate, la police secrète communiste tant redoutée. La véritable aventure commence lorsque les deux garçons et leur père quittent Dresde, à l’été 1968 : l’invasion de la Tchécoslovaquie les contraint à faire un détour.

Ce premier film incroyablement ambitieux, aidé par une excellente direction artistique, parvient à faire revivre une époque où les rêves d’un meilleur avenir étaient empreints d’enthousiasme. Un spectateur plus réservé pourrait immédiatement juger ces rêves naïfs (ce qui est le cas, l’histoire nous l’a prouvé), mais La route avec papa parvient à emporter le public... Stefan Dobroiu, Cineuropa.

Prix du Jury et meilleure musique au Munich Film Festival 2016.

> Séance le vendredi 10 novembre à 19h30 suivie d'un cocktail offert en musique avec Bobby Sox Blues Band / Séance le mardi 14 novembre à 21h

BREAKING NEWS

De Iulia Rugină - 2016 - Version originale sous-titrée en anglais - 1h21

Suite au décès tragique de son caméraman, dont il est en partie responsable, le journaliste Alex Mazilu accepte la difficile tâche de couvrir les funérailles. Collectant des informations pour son reportage, il se trouve confronté à l’image d’un homme qu’il connaissait finalement à peine. Il est aidé dans son enquête par la fille du défunt, une adolescente de quinze ans, qui doit faire le deuil de son père.

Dans son troisième film, la réalisatrice roumaine réunit avec brio plusieurs motifs : la possibilité de connaître réellement une autre personne, notre fascination pour le monde privé des autres, la relation parents-enfants et la tendance des médias contemporains à sensationnaliser les affaires humaines. Karlovy Vary International Film Festival, Anna Purkrábková.

Prix spécial du Jury et prix d’interprétation pour Voica Oltean au Festival International de Transylvanie.

> Séance le samedi 11novembre à 14h

LA CRYPTE, Domnul de la curte

De Corneliu Gheorghiţă - 2016 - 1h21

Leduc, promoteur immobilier français, prépare une grande opération de rénovation d’un vieux quartier roumain. Mais la présence d’une crypte ancienne et classée où sont conservées des momies, risque de retarder, voire de compromettre certains travaux. Il décide de s’en débarrasser en les détruisant par le feu. Alors qu‘il est sur le point de commettre son méfait, il se laisse enfermer par mégarde dans uneb cour d’immeuble à l’intérieur du quartier désormais désert. C’est la veille des vacances d’été… Il va rester piégé là… pas mal de temps. Comme Robinson sur son île, il va survivre avec très peu, passant de l’être policé qu’il était à l’état quasi animal.

Loin du foisonnement poétique d’“Europolis”, Cornel Gheorghiţă impose une fable implacable sur la réalité roumaine, certes, mais à la portée universelle, incarnée par un Serge Riaboukine exemplaire. Les fiches du cinéma

> Séance Samedi 11 novembre  à 18h, suivie d'une rencontre avec le réalisateur

 

6,9 DEGRES SUR L'ECHELLE DE RICHTER? 6,9 pe scara Richter

De Nae Caranfil - 2016 - Vostf - 1h55

Un modeste acteur roumain, la quarantaine, peine à survivre. En effet, entre un rôle compliqué dans une comédie musicale, une femme dépressive et son obsession d’un imminent tremblement de terre catastrophique, il se fait également manipuler par son père.

On peut se payer la tête du public sans aucun problème, tant qu’on est très clair sur ses intentions et qu’on les formule avec précision. Si c’est le cas, chaque spectateur gloussera devant le film, convaincu que l’objet de la moquerie, ce sont tous les autres et pas lui, parce qu’il a compris la blague. Nae Caranfil interrogé par Stefan Dobroiu pour Cineuropa

> Séance Samedi 11 novembre à 20h30 et Mercredi 15 novembre 18h

ANA, MON AMOUR

De Călin Peter Netzer - 2017 - Vostf - 2h07

L’histoire d’amour d’Ana et Toma commence dans une chambre d’étudiant. Ils sont jeunes, beaux, sensibles et exaltés ; ils s’aiment furieusement et rêvent de refaire le monde. Mais quand vient le temps d’affronter leurs démons, réels ou imaginaires, les amoureux s’accrochent désespérément l’un à l’autre, au risque de tout faire voler en éclats.

Au fil d’une narration volontairement disloquée alternant entre souvenirs tumultueux et présent déliquescent, Călin Peter Netzer déploie avec une certaine grâce mais non sans pédagogie une méditation sur l’amour dévorant comme maladie du malheur. Gabrielle Adjerad, Critikat.

Ours d’Argent de la Meilleure contribution artistique, Berlin 2017

> Séance dimanche 12 novembre 15h et Lundi 13 novembre19h

FIXEUR, Fixer

De Adrian Sitaru - 2016 - Vostf - 1h40

Radu, un jeune et ambitieux journaliste veut se faire un nom dans la presse internationale. Quand deux prostituées mineures sont rapatriées de France, il est engagé comme fixeur dans l’équipe d’une chaîne de télévision française dirigée par un journaliste reconnu. Mais durant le voyage, les intentions, les ambitions et les limites de chacun vont se révéler.

On y retrouve ce qui fait la qualité de La Nouvelle Vague roumaine : la finesse psychologique du portrait d’un anti-héros confronté à un dilemme moral (...), la rigueur de la mise en scène, à la fois quasi-invisible et extrêmement précise (...) et bien sûr un filon d’acteurs qui semble inépuisable. Yannick Vely. Paris-Match.

Meilleur acteur pour Tudor Istodor au festival des Arcs 2016

> Séances Dimanche 12 novembre 17h30 et Vendredi 17 novembre 20h

SUR LES RAILS, Dincolo de calea ferată

De Cătălin Mitulescu - 2016 - Vostf - 1h26

Lorsqu’il doit quitter sa femme Monica et son fils pour aller travailler en Italie, Adrian y croit fortement. Il sera déçu. Lorsque Adrian rentre à la maison, Monica se comporte de manière tellement différente qu’il peine à la reconnaître, et se demande même s’ils ont déjà été mariés. Le couple essaye de résoudre les malentendus qui se sont accumulés entre eux et de retrouver l’étincelle qui les avait attirés l’un vers l’autre. Si celle-ci existe toujours…

Dans Sur les rails, Catalin Mitulescu se montre capable de travailler sur un ton de mélancolie infinie, d’abandon, qui dérive du sentiment d’être étranger à sa propre terre, un thème qui ne manque pas d’apparaître comme universel. Quinlan. Alessandro Aniballi

Mention spéciale à C. Mitulescu Karlovy V. Inter Film Festival 2016

> Séances Mardi 14 novembre à 19h et jeudi 26 nov à 20h3

 

DEUX BILLETS DE LOTERIE, Două lozuri

De Paul Negoescu - 2016 - Vostf - 1h26

Trois hommes d’une ville de province ont un besoin urgent d’argent et décident d’acheter un billet de loterie. Ils gagnent mais peu de temps après leur billet est volé. Les trois hommes désespérés partent en voyage pour retrouver leur billet de loterie perdu et vivre toutes sortes d’aventures...

Avec ce film à petit budget, le réalisateur Paul Negoescu livre un road movie très divertissant, qui, en chemin, non seulement témoigne des difficultés sociales, mais donne aussi un aperçu profond de l’âme roumaine. Pas étonnant que « Deux billets de loterie » soit devenu un véritable succès dans son pays d’origine! Let’s Cee Film Festival, Vienna.

> Séances Jeudi 16 novembre à 18h et Vendredi 17 novembre 18h et Mardi 21 Novembre à 19h30 au Centre Cuturel Alban Minville

 

50 ans du cinéma ABC

Séances

du Mercredi 22/11 au 28/11
du Mercredi 29/11 au 05/12

Séance unique Felix et Meira de Maxime Giroux

Séance mardi 28 Novembre 2017 à 20h30 FELIX ET MEIRA de Maxime Giroux, dans le cadre des Journées de la Culture Juive, organisée par l'association Hebraica.

Inscription Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
suivez-nous aussi sur :