Du 28 janvier au 6 février :

15 ans ! L’âge des tourments, l’âge des tests et des découvertes, des exaltations. L’âge où l’insouciance et la fragilité de l’enfance laissent place à des perspectives d’adulte sur un champ des possibles agrandi. C’est l’âge de DIAM.

Cette édition sera la quinzième ! Elle reviendra sur les fondamentaux d’un Festival de cinéma, l’envie incroyable d’être ensemble à découvrir des vies, des histoires, à rire et à pleurer face aux émotions que nous donne cet incroyable instrument : le septième art.

Consultez le programme ICI !

 

Tarif plein du festival : 7,50 € la place

Tarif réduit : 6 € la place

Il y a la possibilité d'acheter un pass 4 films non nominatif au prix de 22 €, en vente à l'ABC à partir du 20 janvier.

 

 

Les séances à l'ABC :

 

> Samedi 29 janvier :

16h30 Cicada de Matthew Fifer, Kieran Mulcare

“Dites-le. A tout le monde. A n’importe qui.” Après un cycle de 7 ou 14 ans sous terre, toutes les cigales devenues adultes sortent ensemble pour faire retentir dans les airs leur formidable chant. Ainsi, quand au début d’un été Ben, baiseur compulsif et hypocondriaque, rencontre à Brooklyn le discret Sam, naît entre eux une relation forte et sincère. Relation qui amène les deux hommes à regarder en face des secrets trop longtemps enfouis.

 

18h30 Seule la joie de Henrika Kull

A Berlin, Sascha et Maria se rencontrent dans la maison close où elles travaillent. La dernière nouvellement arrivée est un peu mystérieuse. Sascha rapidement est attirée. Les deux femmes tombent amoureuses ; elles entament une relation tendre et sensuelle qui est rattrapée par le monde alentour et leurs mouvements personnels.

 

20h Vernissage Exposition Raimbow Love de Jérome Cauquil

Jérôme Cauquil enseigne les arts appliqués à des élèves en métiers d’art. Il ne pourrait pas qualifier son style dans une case où une autre mais se plaît à voyager de l’univers fantastique rempli de dragons, de fées et autres créatures à des univers plus dark et obscurs ou tout simplement à des choses plus légères. Le but principal est de prendre du plaisir et de s’évader.

 

21h15 Des images aux mots en présence d’Alain Escalle (Etreintes)

Des images aux mots est une projection de courts métrages d’animation. Nous voulions mettre en valeur ce format et sa diversité. Les styles et les histoires sont différents, la qualité toujours présente.

 

> Dimanche 30 janvier :

14h Au coeur du bois de Claus Drexel 

Dans le légendaire Bois de Boulogne, Samantha, Isidro, Geneviève et les autres font le plus vieux métier du monde. Entre confidences, humour et dignité, ils et elles nous emmènent au cœur du Bois… Un documentaire mêlant intime, gravité...des tranches de vie riches et qui méritent d’être partagées.

 

16h Bare de Aleksandr M. Vinogradov

Bare, du réalisateur Aleksandr M. Vinogradov participe au projet de la nouvelle pièce du chorégraphe belge Thierry Smits. Le documentariste suit la création d’Anima Ardens et des danseurs pendant les auditions, les répétitions, dans les coulisses et jusqu’à la première du spectacle de danse contemporaine.

Interdit au moins de 12 ans.

 

> Jeudi 3 février :

18h30 No hard feelings de Faraz Shariat

Fils d’Iraniens exilés en Allemagne, Parvis profite pleinement de la vie dans sa petite ville de Basse-Saxe. Cependant, il continue d’y être considéré comme un étranger, notamment par les hommes qu’il rencontre sur grindr. Après avoir été surpris en train de voler à l’étalage, il est condamné à des travaux d’intérêt général dans un centre pour réfugiés. Il y rencontre Amon et sa sœur Banafshe, qui ont fui l’Iran. Sans papiers et sans visa, ils risquent à tout moment l’expulsion… Sélectionné aux festivals Chéries Chéris de Paris, Ecrans mixtes de Lyons et IN OUT de Nice

 

> Samedi 5 février :

18h15 Sublet de Eytan Fox

Michael est journaliste pour la rubrique « voyages » du New York Times. Il débarque à Tel Aviv pour 5 jours afin d’y écrire son article. Il sous-loue l’appartement de Tomer (Niv Nissim), jeune étudiant en cinéma, qui va lui faire découvrir les dessous de la ville blanche. Les deux hommes, malgré leur différence d’âge, vont développer une relation complice et hors du commun. Le dernier film du très connu Eytan Fox, cinéaste israélien en vue. C’est de lui que l’on doit Yossi et Jagger, Tu marcheras sur l’eau, The Bubble Cupcakes.

 

20h30 Finlandia de Horacio Alcalà 

Convaincue que « les vêtements ethniques sont à la mode », la créatrice de mode impitoyable Lorena envoie sa jeune styliste Marta hors du monde pailleté des marchés de la mode espagnols pour les collines luxuriantes d’Oaxaca afin de s’approprier les traditions vestimentaires locales dans le but d’importer la mode indigène chic parmi la jet-set européenne.

 

> Dimanche 6 février : Avant-première

16h Les meilleures en présence de la réalisatrice Marion Desseigne-Ravel

Sur un mur de mon quartier, on a tagué : Le premier qui tombe amoureux a perdu. C'est vrai. Parce qu’après, tout le monde parle sur toi et t’es à la merci. J’ai perdu. Je suis amoureuse d’une fille, je ne sais pas quoi faire…

Séances

du Mercredi 19/01 au 25/01
du Mercredi 26/01 au 01/02

Cinéma & Histoire : UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN de Sandrine Kiberlain

Mercredi 26 janvier à 20h30, p rojection de UNE JEUNE FILLE QUI VA BIEN de Sandrine Kiberlain, suivie d'une rencontre avec Jacques Cantier , Université...

Inscription Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
suivez-nous aussi sur :