13èmes RENCONTRES DU CINEMA ITALIEN A TOULOUSE

Affiche du film : 13èmes RENCONTRES DU CINEMA ITALIEN A TOULOUSE
Divers
Italie
1h30 vostf
Date de sortie : 2017

C'est parti, du 1er au 10 décembre 2017 pour la 13ème édition des rencontres du cinéma italien à Toulouse.

Consultez le programme complet :

 

PRE-OUVERTURE DU FESTIVAL

Jeudi 30 novembre à 21h : Pré-ouverture du Festival : spectacle MAFIA LIQUIDE suivi de la projection du film LA GUERRA DEI CAFONI de Davide Barletti (en présence de la troupe de CINEMOVEL et des réalisateurs du film)

MAFIA LIQUIDE

Entre cinéma, BD et art visuel, une idée de Nello Ferrieri, un spectacle de Vito Baroncini, Italie 2014 – durée 38 min. Ce spectacle est un projet d’art partagé qui s’enrichit des rencontres, des histoires que Cinemovel collecte sur les routes de la légalité. Un rétroprojecteur, un vidéo projecteur, un écran et des amplificateurs sont les objets de scène tandis que les mains, les couleurs, les tâches, les sons, le cinéma, la BD, les histoires sont les protagonistes du spectacle. La narration évolue sur plusieurs plans en mélangeant expressions et langages d’art pour raconter le quotidien des histoires d’abus et de vexations mafieuses, petites et grandes.

LA GUERRA DEI CAFONI (LA GUERRE DES RUSTRES)

De Davide Barletti, Lorenzo Conte – 2017 – Comédie de genre – 1h30
Avec : Pasquale Patruno, Letizia Pia Cartolaro, Donato Paterno

Années 70. Torrematta dans les Pouilles est un territoire sauvage et sans fin où il n’y a aucune trace d’adultes. Chaque été, une bataille entre bandes est engagée : d’une part, les enfants des riches, les seigneurs, d’autre part les enfants de la terre, les «cafoni »…
Une « guerre des boutons » à l’italienne qui illustre la lutte éternelle entre riches et pauvres dans des Pouilles filmées avec magie et de jeunes acteurs en état de grâce. Une analyse socio-anthropologique originale, totalement méconnue chez nous. A recommander vivement, entre autres, à un public jeunes et adolescents. Annecy 2017

Tarif unique de 12€ la soirée

 

EN AVANT-PREMIERES

• Due soldati (DEUX SOLDATS) 

De Marco Tullio Giordana – 2016 – Drame – 94’

Avec : Angela Fontana, Daniele Vicorito, Dario Rea

Région de Naples. La jeunesse est divisée en deux. Il y a ceux comme Salvatore qui se plient au système et deviennent délinquants, et d’autres comme Enzo, qui cherchent à trouver un emploi honnête. Ils finissent par entrer dans l’armée et être envoyés en mission dans un territoire à haut risque… Et puis il y a Maria…

> Vendredi 8 décembre, 21h – Samedi 9 décembre, 14h30

• FEMME ET MARI (MOGLIE E MARITO)
De Simone Godano – 2017 – Comédie – 1h40
Avec : Pierfrancesco Favino, Kasia Smutniak, Valerio Aprea, Gaetano Bruno

Andrea, neurochirurgien, et Sofia, animatrice de télévision, sont au bord du divorce. Andrea tente une expérience au résultat surprenant …
Une comédie amusante, un scénario solide et tout en nuances qui force la réflexion sur le rôle des genres. Mise en scène impeccable, des acteurs surprenants et en pleine forme. A ne pas manquer.

> Vendredi 1er décembre, 21h (soirée d’ouverture – en présence du distributeur) – Samedi 2 décembre, 13h – Jeudi 7 décembre, 13h

• FORTUNATA
De Sergio Castellitto – 2017 – Drame – 1h43
Avec : Jasmine Trinca, Stefano Accorsi, Alessandro Borghi

Fortunata a une vie tourmentée, une fille de huit ans et un mariage raté derrière elle. Elle est coiffeuse à domicile, vit en banlieue. Son rêve : ouvrir son propre salon. Elle va mettre toute son énergie et sa détermination à le réaliser. Mais…
Un roman populaire plein de couleurs et de vitalité désespérée comme la mise en scène de Castelitto, portée par une merveilleuse  Jasmine Trinca  qui incarne la bataille des femmes et tout entière dans son rôle pour lequel elle a reçu le Nastri d’argento 2017 de meilleure actrice.
Présenté dans la section Un certain regard, Cannes 2017

> Samedi 2 décembre à 17h / Mardi 5 décembre à 19h

• UNE AFFAIRE PRIVÉE (UNA QUESTIONE PRIVATA)
De Paolo et Vittorio Taviani – 2017 – Drame – 1h24
Avec : Luca Marinelli, Lorenzo Richelmy, Valentina Bellé, Francesca Agostini.

Eté 1943. Amoureux de Fulvia, le jeune partisan Milton perd ses traces pendant la guerre civile dans les Langhe piémontaises. Il décide alors de rentrer au pays pour la retrouver, obsédé par l’idée de l’existence d’une liaison entre elle et son meilleur ami Giorgio…
Librement adaptée du chef-d’œuvre de Beppe Fenoglio, Les infatigables frères Taviani traitent avec rigueur et le même talent l’histoire « privée » d’un triangle amoureux sur fond de guerre et de lutte partisane. Première projection novembre 2017 au festival de Rome.

> Dimanche 3 décembre à 19h – Mercredi 6 décembre à 17h

• APRÈS LA GUERRE (DOPO LA GUERRA)
De Annarita Zambrano – 2017 – Drame – 1h32
Avec : Charlotte Cétaire, Giuseppe Battiston, Barbora Bobulova

Bologne, 2002. Le refus de la loi travail explose dans les universités. L’assassinat d’un juge ouvre des vieilles blessures politiques entre l’Italie et la France.
Marco, ex-militant d’extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis 20 ans grâce à la Doctrine Mitterrand, est soupçonné d’avoir commandité l’attentat. Le gouvernement italien demande son extradition. Obligé de prendre la fuite avec Viola, sa fille de 16 ans, sa vie bascule à tout jamais, ainsi que celle de sa famille en Italie qui se retrouve à payer pour ses fautes passées.
Rouvrir les plaies du passé terroriste de l’Italie sous l’angle de ses « héritiers innocents », c’est le pari réussi de la réalisatrice pour son premier film  – et qui avait six ans au moment des faits -. Et qui interroge toujours autant 70 ans après.
Cannes 2017 Un certain regard.

> Lundi 4 décembre à 13h / Vendredi 8 décembre à 19h en présence de l'acteur Giuseppe Battiston (sous réserves)

• L’ORDRE DES CHOSES (L’ORDINE DELLE COSE)
De Andrea Segre – 2017 – Drame – 1h43
Avec : Paolo Pierobon, Giuseppe Battiston, Valentina Carnelutti

Haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, Corrado est spécialisée dans les missions internationales liées à la question de l’immigration irrégulière. Il est choisi pour une tâche difficile: trouver des accords en Libye qui conduisent progressivement à une baisse substantielle des débarquements sur les côtes italiennes….
Enfin on traite comme il faut un problème politique et humain très délicat et très difficile: celui des rapports politiques entre pays et le fait que ces rapports ne doivent ou ne peuvent pas (?) se laisser influencer par les sentiments humanitaires. Une vraie réussite, super film. A ne pas manquer.
Mostra de Venise 2017 – Amilcar de la Critique Villerupt 2017

> Lundi 4 décembre à 17h / Jeudi 7 décembre à 19h en présence de l'acteur Giuseppe Battiston, acteur (sous réserves)

• COEURS PURS (CUORI PURI)
De Roberto De Paolis – 2017  – Drame – 1h55
Avec : Selene Caramazza, Simone Liberati, Barbora Bobulova

Agnese, 17 ans, vit seule avec une mère pieuse, qui lui demande de faire vœu de chasteté jusqu’au mariage. Stefano, 25 ans, issu d’un milieu marginalisé par la crise, est vigile dans un parking situé face à un campement de Roms. Quand ces deux là se rencontrent, c’est une parenthèse qui s’ouvre, dans laquelle ils oublient les tensions de leur vie quotidienne…
C’est le cas de le dire : un vrai coup de cœur pour ce film. Intense, prenant, différent. Acteurs remarquables. Ces Romeo et Juliette, de banlieue romaine, ne sont pas sans rappeler Pasolini… A ne pas manquer… Cannes 2017 Quinzaine des réalisateurs – Mention spéciale de la Critique Villerupt 2017.

> Mercredi 6 décembre à 19h / Jeudi 7 décembre à 15h


LA COMPETITION

• LA STOFFA DEI SOGNI (L’ÉTOFFE DES RÊVES)
De Gianfranco Cabiddu – 2016  – Comédie satitique – 1h41
Avec : Sergio Rubini, Ennio Fantastichini, Teresa Saponangelo

Dans une année non précisée de la Première Guerre mondiale, des mafieux en cavale et des acteurs cherchant à se faire une réputation se rencontrent sur une île carcérale sarde, après un naufrage.
Librement inspiré de « l’art de la comédie » d’Eduardo De Filippo et de sa traduction de la Tempête de Shakespeare, le réalisateur sarde nous entraine dans une comédie picaresque, surprenante, gratifiante et nous parle de notre relation souvent frustrée avec la beauté et l’art, avec l’amour et le plaisir, le devoir et l’autorité, l’immensité sauvage de la nature et les espaces étroits. Réjouissant !!

> Vendredi 1er décembre à 19h / Vendredi 8 décembre à 15h

• IL PADRE D’ITALIA (LE PÈRE D’ITALIA)
De Fabio Mollo – 2017 – Drame – 1h33
Avec : Luca Marinelli, Isabella Ragonese, Anna Ferruzzo

Paolo a raté sa vie d’architecte ou de menuisier. Il rencontre Mia, enceinte, qui erre sans but. Il l’entraine vers le sud dans un long road movie, à la recherche d’un destin commun…
La rencontre d’un homme et d’une femme, deux âmes fragiles, deux blessures opposées dans une lutte pour exister… Un voyage rythmé par une bande sonore des années 80 et servi par deux acteurs formidables. Gros succès en Italie.
Amilcar du Jury et du Jury Jeunes Villerupt 2017

> Samedi 2 décembre à 19h / Samedi 9 décembre à 16h30 en présence du réalisateur

• CRAZY FOR FOOTBALL - (FOUS DE FOOTBALL)
De Volfango De Biasi, Francesco Trento – 2017 – Documentaire – 1h13

Pendant des années, Santo Rullo, président de l’Association italienne de psychiatrie sociale, s’est battu pour que des patients déficients mentaux  soient réinsérés dans la société, et l’un des outils qu’il a identifiés est le football… Il les entraine pour une coupe du monde au Japon…
Depuis Basaglia, l’Italie est pionnière en matière de réinsertion psychiatrique. Ici encore les réalisateurs filment une expérience extraordinaire, sans pathos. La lucidité des patients est admirable tout comme ce film d’intérêt public. Bravo !

> Dimanche 3 décembre à 13h / Vendredi 8 décembre à 13h

• L’INTRUSE (L’INTRUSA)
De Leonardo Di Costanzo – 2017  – Drame – 1h35
Avec : Raffaella Giordano, Valentina Vannino, Marcello Fonte

Naples. Aujourd’hui. Giovanna, travailleuse sociale combative de 60 ans, fait face à une criminalité omniprésente. Elle gère un centre qui s’occupe d’enfants défavorisés et offre ainsi une alternative à la domination mafieuse de la ville. Un jour, l’épouse d’un criminel impitoyable de la Camorra, la jeune Maria, en fuite avec ses deux enfants, se réfugie dans ce centre et lui demande sa protection…
On se souvient du magnifique et précédent film de Di Constanzo « L’intervallo ». On retrouve ici toute l’intelligence et la délicatesse du réalisateur face à un dilemme moral aigu et à la complexité d’une réalité sociale hélas peu abordée au cinéma.
Cannes 2017 Quinzaine des réalisateurs. Sortie en France 13 décembre 2017.

> Dimanche 3 décembre à 15h en présence du réalisateur / Mardi 5 décembre à 17h

• VELENO (POISON)
De Diego Olivares – 2017 – Drame – 1h41
Avec :  Luisa Ranieri, Massimiliano Gallo, Salvatore Esposito

Dans la campagne de Caserte, une ferme d’élevage de buffles possédée par deux frères. L’un est prêt à céder à sa part sous les pressions d’un maire maffieux, aspirant avocat qui tient trafic de déchets. L’autre résiste envers et contre tout…
Inspiré d’une histoire vraie, une dénonciation forte de l’éternel pouvoir mafieux en Campanie. Ce poison qui pourrit les familles et déchaine les cas de conscience. Casting magnifique et réalisation de grande qualité. Venise 2017

> Dimanche 3 décembre à 21h / Mardi 9 décembre à 13h

• FINCHÉ C’È PROSECCO C’È SPERANZA (LE DERNIER PROSECCO)
De Antonio Padovan – 2017  – Policier – 1h41
Avec : Giuseppe Battiston, Teco Celio, Liz Solari, Roberto Citran, Silvia D’amico

Campagne vénitienne, collines du Prosecco. Une série de meurtres et un seul indice : la mort du comte Desiderio Ancillotto, un grand vigneron qui semble avoir mis en scène en scène son suicide soudain et théâtral. Dubitatif, l’inspecteur Stucky enquête… 
Une enquête intrigante et captivante dans les fascinantes collines vénitiennes. Une bataille entre terroir et industrie. L’histoire d’un monde qui ne veut pas disparaître mais au contraire revendique l’avenir. Superbe mise en scène, Battiston ambigu et mystérieux, au top et nous on adore !!

> Lundi 4 décembre à 17h / Jeudi 7 décembre à 21h en présence du réalisateur et de l'acteur Giuseppe Battiston (sous réserves)

• IL PERMESSO 48 ORE FUORI (LA PERMISSION 48H DEHORS)
De Claudio Amendola – 2017 – Drame – 1h31
Avec : Luca Argentero, Claudio Amendola, Giacomo Ferrara, Valentina Bellé

Prison de Civitavecchia. L’histoire de quatre détenus pendant leur permission de sortie de 48 heures.
La réalité de chacun d’entre eux va se révéler et comment cela les a conduits à la prison.
Second film de l’acteur Claudio Amendola. Une réflexion puissante et réussie sur le concept de la liberté, du libre-arbitre, ou de la fatalité. Interpretation solide. Beau film. A ne pas manquer.

> De Lundi 4 décembre à 19h / Jeudi 7 décembre à 17h

• LA GUERRA DEI CAFONI (LA GUERRE DES RUSTRES)
De Davide Barletti, Lorenzo Conte – 2017 – Comédie de genre – 1h30
Avec : Pasquale Patruno, Letizia Pia Cartolaro, Donato Paterno

Années 70. Torrematta dans les Pouilles est un territoire sauvage et sans fin où il n’y a aucune trace d’adultes. Chaque été, une bataille entre bandes est engagée : d’une part, les enfants des riches, les seigneurs, d’autre part les enfants de la terre, les «cafoni »…
Une « guerre des boutons » à l’italienne qui illustre la lutte éternelle entre riches et pauvres dans des Pouilles filmées avec magie et de jeunes acteurs en état de grâce. Une analyse socio-anthropologique originale, totalement méconnue chez nous. A recommander vivement, entre autres, à un public jeunes et adolescents. Annecy 2017

• Samedi 2 décembre à 21h en présence des réalisateurs / Mercredi 6 décembre à 13h00

 

PANORAMA

• VELOCE COME IL VENTO (RAPIDE COMME LE VENT)
De Matteo Rovere – 2016 – Action – 1h42
Avec : Stefano Accorsi, Matilda De Angelis, Roberta Mattei, Paolo Graziosi

La passion pour les moteurs a toujours été dans les veines de Giulia. Elle pilote depuis l’âge de 17 ans. A la mort du père, elle doit faire face à sa nouvelle vie. Revient alors le frère Loris, ancien pilote chevronné, défoncé et marginal…
Tiré d’une histoire vraie, le réalisateur nous propose un film enlevé, intelligent, sensible et servi par des effets spéciaux époustouflants et des acteurs épatants. Enorme succès en Italie, de nombreux prix dont celui du meilleur acteur pour Stefano Accorsi.

> Samedi 2 décembre à 15h / Mardi 5 décembre à 15h

• UN PAESE QUASI PERFETTO (UN VILLAGE PRESQUE PARFAIT)
De Massimo Gaudioso – 2016 – Comédie – 1h32
Avec : Fabio Volo, Silvio Orlando, Carlo Buccirosso, Nando Paone

Trois amis vivant à Pietramezzana, un petit village de Basilicata, ne se résignent pas au déclin de leur village minier. L’ouverture d’une nouvelle usine est l’occasion qu’ils attendent…
Portée par un Silvio Orlando formidable, une comédie irresistible. Un film qui a l’intelligence de traiter un sujet grave avec humour et humanité. On rit beaucoup, on réfléchit aussi. Enorme succès en Italie.

> Dimanche 3 décembre à 17h30 / Samedi 9 décembre à 21h (soirée de clôture) / Dimanche 10 décembre à 13h

• L’ORA LEGALE (L'HEURE D'ÉTÉ)
De Salvatore Ficarra, Valentino Picone – 2017 – Comédie – 1h32
Avec : Salvatore Ficarra, Valentino Picone, Vincenzo Amato, Leo Gullotta, Antonio Catania, Tony Sperandeo

Dans un bourg sicilien, ponctuel comme l’heure d’été, le moment de l’élection du nouveau maire est arrivé. Mais le résultat est inattendu…
Le dernier Ficcara & Picone, record au box office 2017 en Italie avec 9 millions de spectateurs. Bien sur on rit beaucoup, les dialogues sont réjouissants mais nos deux compères véhiculent aussi satire, ironie, voire amertume et font réfléchir le spectateur sur une réalité toute italienne (enfin presque !).

> Lundi 4 décembre à 21h / Samedi 9 décembre à 21h

• LA VITA IN COMUNE (LA VIE EN COMMUN)
De Edoardo Winspeare – 2017 – Comédie – 1h50
Avec : Gustavo Caputo, Antonio Carluccio, Claudio Giangreco, Celeste Casciaro

Disperata, un petit village des Pouilles oublié par Dieu. Le maire mélancolique Filippo Pisanelli se sent terriblement inadéquat à sa tâche. Son amour pour la poésie et sa passion pour les leçons littéraires aux détenus de la prison locale vont redonner du souffle à la cité…
Ce film attachant traduit bien une fois de plus l’adoration du réalisateur Edoardo Winspeare pour sa région des Pouilles. Scénario original, paysages époustouflants, optimisme de rigueur. Mostra de Venise 2017.

> Mercredi 6 décembre à 15h / Vendredi 8 décembre à 17h

• LASCIATI ANDARE (LAISSE TOI ALLER)
De Francesco Amato – 2017 – Comédie – 1h42
Avec : Toni Servillo, Verónica Echegui, Carla Signoris, Luca Marinelli

Elia, un psychanalyste aristocratique, est forcé de perdre du poids. Au gymnase, il rencontre un entraîneur excentrique qui va changer sa vie…
Une comédie urbaine réjouissante taillée sur mesure pour Toni Servillo dans un rôle décalé et prétexte à une tendre réflexion sur le vieillissement, la désillusion existentielle. Sans oublier Luca Marinelli le beau gosse de « Padre d’Italia » et de « Jeeg Robot ». Enorme succès en Italie.

> Mercredi 6 décembre à 21h / Dimanche 10 décembre à 15h

• TUTTO QUELLO CHE VUOI (TOUT CE QUE TU VEUX)
De Francesco Bruni – 2017 – Comédie – 1h36
Avec : Giuliano Montaldo, Andrea Carpenzano, Arturo Bruni

Alessandro, 22 ans ans, est un jeune romain ignorant et turbulent; Giorgio, 85 ans, est un poète malade et oublié. Alessandro accepte un travail d’aide à domicile du poète… 
Après « Scialla » Francesco Bruni  nous livre  une analyse réjouissante du choc des générations.Un hymne optimiste à la mémoire et à l’espoir de la transmission, loin du politiquement correct.Ce couple insolite fait merveille. Un des meilleures comédies italiennes de l’année, récompensée par de nombreux prix. Amilcar des Exploitants Villerupt 2017

> Mardi 5 décembre à 21h / Samedi 9 décembre à 12h30

Infos pratiques

Tarifs habituels de l'abc / Pass 4 places à 20€

Information supplémentaire sur www.cinemaitalientoulouse.com

Séances

du Mercredi 06/12 au 12/12
du Mercredi 13/12 au 19/12

Séance spéciale Ciel Rouge

Vendredi 8 décembre à 20h30 : projection du film Ciel Rouge de Olivier Lorelle, en présence du chef opérateur Yvan QUEHEC. En partenariat avec le Centre...

Inscription Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
suivez-nous aussi sur :