PRINTEMPE PRECOCE

Affiche du film : PRINTEMPE PRECOCE
Yasujirô Ozu
Japon
2h24 vost - numérique restaurée
Date de sortie : 1956

Synopsis

Shoji, jeune employé d’une grande compagnie, passe la plupart de son temps au travail ou dans les bars alentour. Il démarre une aventure avec une jeune et jolie collègue, mais les soupçons de son épouse et les rumeurs des autres collègues se font bientôt persistants…

Notre avis

Ce drame intimiste, emprunt de cynisme, marque une forme de rupture avec la tradition et la question essentielle du mariage. Printemps précoce s’inscrit dans la lignée du Goût du riz au thé vert à travers sa peinture de la monotonie au sein du couple. Toutefois, la problématique sociale y est davantage développée avec la question des relations professionnelles et les codes de conduite entre collègues. L’attention aux rituels anodins du quotidien permet au cinéaste de comprendre les difficultés de la vie à deux en relation avec les pressions de la culture d’entreprise.

Séances

du Mercredi 08/07 au 14/07
du Mercredi 15/07 au 21/07

Cinéminots 8 au 14 juillet

L'édition 2020 du festival Cinéminots n'a pas pu avoir lieu en avril dernier, pendant les vacances de printemps. Qu'à cela ne tienne, nous vous retrouvons du...

Inscription Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
suivez-nous aussi sur :