RENCONTRES AVEC DES HOMMES REMARQUABLES

Affiche du film : RENCONTRES AVEC DES HOMMES REMARQUABLES
Peter Brook
Britannique
1h45 restaurée 2015 (version originale 1979)

Jeudi 18 octobre 20h30 : projection unique organisée par l’association ART (Association pour une Recherche Traditionnelle)

Film de 1979 remasterisé en 2015 – Discussion après la séance

Les rencontres de voyage de Georges Ivanovitch Gurdjieff sont des étapes de sa recherche. Sa quête, de Russie en Anatolie, lui fait découvrir différentes disciplines comme la musique et la danse lui permettant encore de progresser… et transformera sa vie.

L’admiration de Peter Brook pour ce personnage haut en couleurs, est marque de respect et de grande disponibilité, dressant un tableau souvent poignant de ce maître à  penser dont le cheminement fascine toujours autant.

Note d’intention du réalisateur Peter Brook

« Que ce soit au théâtre ou cinéma mon travail tourne toujours autour d’un même impératif : rendre le visible plus transparent afin que l’invisible apparaisse.
Tourné en 1977, ce film serait aujourd’hui impossible à réaliser dans les conditions exceptionnelles dont nous avons pu alors bénéficier. Mes premiers voyages à Kaboul m’avaient convaincu que la merveille de l’Afghanistan tenait aux gens, à la finesse invisible de leurs relations. Alors que je découvrais la ville, la phrase du tout premier Anglais qui visita Kaboul me revint à l’esprit : « J’ai trouvé, écrivait-il, les restes organiques d’un monde antique. » Et de fait, durant ces sept semaines de tournage en Afghanistan, nous avons été saisis par l’intensité de ce pays isolé et méconnu.

Le thème du chercheur m’a toujours attiré. Nous avons ainsi tenté de traduire sur pellicule le style du conteur oriental qui mêlant faits réels et coïncidences extraordinaires, parvient à susciter une autre image de la réalité et entraîne le spectateur dans un récit épique. Il y a notamment un héros de notre temps, auquel nous pouvons nous identifier. Cet homme ressent le profond besoin de comprendre le monde qui l’entoure et constate que les réponses qu’il reçoit ne satisfont pas ses exigences. Il est prêt à affronter le pire des dangers pour atteindre son but.

Tout au long du tournage, je fus confronté à un problème que je connais bien. Comment montrer une action en surface et en même temps rendre palpable ce qui est derrière ?
Kaboul avait une magie brun foncé, telle la couleur des murs et des ruelles en terre boueuse, accolée à un monde brutal que la qualité de ses habitants transformait. Les lieux, les décors mais aussi les visages témoignaient d’une force, aujourd’hui anéantie par des années de conflits.
C’est la présence et la justesse du jeu de dizaines de figurants et d’acteurs afghans qui permit de concrétiser nos espérances : les visages, la présence et le jeu des acteurs devenaient le réflecteur de l’invisible. La sensibilité de l’interprétation d’acteurs comme Terence Stamp nous rapprochèrent du but poursuivi.
La musique, patiemment mise au point et brillamment orchestrée par Laurence Rosenthal et Alain Kremski nous transporte vers un autre univers.
Il nous fallut plus de trois ans pour finaliser « Rencontres avec des hommes remarquables ».

Quarante ans plus tard, cette nouvelle version du film est plus courte et plus légère. Grâce au travail de simplification, on suit le récit d’une manière plus claire. Nous sommes heureux que ce film puisse atteindre un nouveau public, qui pourra être touché par le sens profond de ce récit comme nous l’avons été nous même. » Peter Brook, Juillet 2015

--

Tarif unique de 5€ - Billetterie à l'accueil de l'ABC le soir de la séance, à partir de 19h30

--

Séance organisée par l'Association pour une Recherche Traditionnelle.
En savoir plus ICI

Séances

du Mercredi 10/10 au 16/10
du Mercredi 17/10 au 23/10

Du Cinéma sous-titré pour tous !

Chaque semaine, découvrez un film en version française sous-titré en français (VFST)... pour les personnes sourdes, malentendantes, pour un public étranger...

Inscription Newsletter

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
suivez-nous aussi sur :